Yourte : plongée dans le folklore mongol

Posté le 03-01-2011 dans Hébergements
Partager
Yourte : plongée dans le folklore mongol

La yourte, élément le plus important de la vie nomade en Mongolie, est apparu il y a environ 2000 ans.

C’est une habitation familiale traditionnelle composé d’une pièce unique autour d’un poêle, les sièges, servant de lits également, étant disposé le long des parois. La taille d’une yourte peut varier entre 9 et 122 m². Elle comporte seulement deux ouvertures : la porte d’entrée et une ouverture dans sa partie supérieure permettant d’évacuer les fumées et d’éclairer l’ensemble.

La yourte est avant tout un lieu de vie rythmé par de nombreux rituels :

- la porte de la yourte doit toujours faire face au sud ;

- on pénètre toujours du pied droit sans heurter le seuil ;

- il ne faut pas rester debout plus que nécessaire ni traverser entre les deux piliers centraux ;

- les hommes et les femmes ont chacun leur espace dédié.

Aujourd’hui, plus d’un million de personnes vivent encore sous une yourte en Mongolie.

En France cet habitat traditionnel mongol devient de plus en plus tendance. Certaines personnes, soucieux de protéger la planète en font même leur habitation principale. Mais c’est dans le domaine du tourisme responsable que l’on voit de plus en plus de yourte faire leur apparition.

Aucun chiffre n’est disponible concernant ce mode d’habitation touristique, cependant celui-ci tend à se développer notamment auprès d’une clientèle « bobo » qui souhaite concilier vacances confortable et écologiquement responsable.  De plus les français partent de moins en moins loin et de moins en moins longtemps, ce mode d’habitation touristique leur permet donc d’assouvir leur besoin de dépaysement et de destinations insolites sans sortir de leurs frontières.

La yourte, comme habitation touristique, concilie donc dépaysement, confort et écologie. C’est également une attraction touristique juteuse pour les responsables de campings atypiques.